<h2> Critique du livre : Les 7 habitudes de Stephen R. Covey </h2>

<p> Ce livre, plus connu sous son titre anglais <span lang="en">The 7 Habits of Effective People</span> (bien plus parlant au passage), m’a été conseillé par le grand <a href="http://davidl.fr">David Leuliette</a>, maître YOLO incontesté. </p> <p> C’est le genre de bouquin qu’on aimerait lire d’une traite mais qui nous retourne tellement mentalement qu’on doit marquer des pauses pour le finir tout en en saisissant le sens et l’essence. </p> <p> <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen_Covey">Stephen Covey</a> propose une méthodologie répondant à plusieurs buts qu’on a probablement tous dans la vie mais desquels on s’échappe par une vision altérée de la réalité due à notre histoire mais aussi aux conventions et limites que nous impose la société. </p> <p> Je ne reviendrais pas sur contenu du livre qui est bien détaillé sur la <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Sept_Habitudes_des_gens_efficaces">page Wikipédia</a> de ce dernier, mais je vais en faire la publicité :D. </p> <p> Ce lire doit être lu par toute personne qui souhaite diriger sa vie. Non pas que ceux qui ne l’ont pas lu ne la dirigent pas, mais c’est plus simple de le faire quand on a lu ce livre. </p> <p> La folie court termiste qui nous entoure est communicative, si on ne se dote pas des bons outils pour revenir à l’essentiel, alors on peut vite finir par lever la tête et se rendre compte qu’on a passé dix ans de sa vie à courrir dans la mauvaise direction. </p> <p> Prendre le temps de trouver des objectifs qui sont conformes à nos principes est de nature à nous en faire gagner. Malheureusement, l’urgence a tendance à nous écarter de nos véritables aspirations. Pondérer les différents besoins qui émergent en nous en un cocktail équilibré est une tâche bien difficile. </p> <p> Si je prends l’exemple du métier de développeur, probablement celui de la plupart des lecteurs de ce blog, il est très facile de tomber dans l’urgence d’apprendre la dernière technologie à la mode et de négliger la finalité du projet que l’on sert. </p> <p> Il est aussi très courant de développer un projet sans vision de long terme et de se retrouver dans un flot continu de bugs et de demandes de supports anihilant la productivité de toute l’équipe. </p> <p> Bref, aussi bien pour le domaine personnel que professionnel, je vous recommande chaudement sa lecture ! </p>

< Blog