Bref, j'ai lu Lean Startup

Depuis Services Web Restful, rarement un livre ne m'avait autant inspiré. Quand mon collègue, Arnaud, m'a proposé de me le prêter, j'étais open, mais en même temps, une arrière pensée m'a forcément traversée l'esprit: "Encore un buzzword et des méthodes à la c...".

En fait, pas du tout. Avec ce livre, j'ai mis des mots sur des intuitions, j'ai découvert une méthode permettant de traduire les bonnes intentions en applications concrètes.

Qu'est-ce que le Lean Startup ?

Le Lean Startup est, grossièrement, l'application de la méthode scientifique à l'innovation.

Qui aujourd'hui remettrait en cause la méthode scientifique ? N'est-elle pas la source de tous les progrès technologiques auxquels nous avons assisté depuis des siècles ?

Qu'est-ce que ça change pour moi ?

Or, ce livre démontre que nous avons culturellement tendance à nous éloigner de cette dernière quand il s'agit de créer un produit innovant. Plutôt que de démontrer par l'expérience la validité de nos assertions, nous faisons des plans sur la comète, gaspillant parfois des années avant de nous rendre compte de notre erreur.

Qu'est-ce qui peut le plus faire mouche qu'une promesse de ne jamais gaspiller son temps pour un développeur ? Nous avons tous connu cette mauvaise expérience de voir son code purement et simplement jetté à la poubelle ?


Source: CommitStrip.com

Autre problème fréquent, les allers-retours incessants. Ces features qu'on ajoute et qu'on retire, sans même avoir vérifié quoi que ce soit empiriquement. On passe parfois un temps infini sur les finitions contestables d'un produit qui risque de ne pas être adopté par les utilisateurs.

On sait, quand on discute entre développeurs/intégrateurs/designers, que tout cela ne rime à rien, mais on ne sait pas mettre de mots là-dessus. Mais, en vérité, je vous le dis mes frères, ces mots sont la validation des apprentissages, le produit minimum viable, le design itératif et tous les autres gros mots que vous découvrirez en lisant ce livre.

Une philosophie de vie

Je sais d'expérience qu'il est très difficile de s'imposer une discipline lors de la gestion d'un projet. Je me souviens de rendez-vous client durant lesquels je devais régulièrement recentrer le débat sur les objectifs de ce dernier qui avait souvent tendance à parler fonctionnalités avant même de dire où il voulait aller, quels étaient ses objectifs.

Le Lean Startup ne fait pas exception, il ne suffit pas d'être d'accord avec ses principes, il s'agit d'une discipline personnelle, d'un lutte contre notre propre tendance à extrapoler notre vision à tous, sans même prendre la peine de la confronter à notre cible.

Au delà de proposer une méthode, ce livre explique comment elle s'est imposée à son auteur, Eric Ries, au fur et à mesure de ses échecs et comment d'autres se la sont appropriée avec succès.

Balayer devant notre porte

J'aime notre communauté autant que je la hais. En effet, on est cool, "open" et intelligents. Sauf que...

Sauf que je connais pas beaucoup de développeurs qui n'ont pas d'avis, qui disent simplement, je ne sais pas. C'est une cycle itératif continuel entre this is the new hotness et this is the worst bullshit.

C'est pourquoi ce livre m'a plût, l'auteur tord le coup à ces comportements en prenant des exemples assez judicieux de fonctionnalités qui paraissent top sur le papier. Et pourtant, au final, l'expérience a prouvé qu'elles n'ont pas apporté quoi que ce soit dans le contexte des projets exposés.

Vous savez, le genre de fonctionnalité (en l'occurence, le pattern lazy registration ) dont tout bon développeur marquerait la nécessité par le sceau de l'expertise.

C'est je pense le moment de placer une citation de Bertrand Russell : Even when the experts all agree, they may well be mistaken.. L'expérience, elle, ne ment jamais, pour peu qu'on la tente et qu'on en mesure les effets.

Vous l'aurez compris, je ne vous recommande pas ce livre, je vous somme de le lire ! A fortiori si vous avez l'intention de créer un produit innovant.

< Blog